Impressions du fond des bois

19 juillet 2018

Dix expos des rencontres de la photographie 2018

Retenir dix expos parmi celles visitées durant ces quatre jours aux rencontres de la photo d'Arles ? Pas simple. Elles présentent toutes des images superbes, à faire pâlir un photographe du dimanche habitué aux fonds des bois et autres lieux.

Bon, si on classe hors catégories d'emblée les grands maîtres R. Franck, R. Depardon et R. Burri, incontestables, voici celles qui m'ont le plus marqué. 

Pour commencer, ma préférée. Peu d'images, mais des clairs obscurs et une ambiance magnifique dans cette salle du palais Luppé aux murs rouge sombre. Une exposition qui tranche un peu avec l'univers que Todd Hido montre sur son site internet. En tout cas des images superbes qui fonctionnent très bien dans ce lieu.

18_07_08_DSC_8397rm2Todd Hido - La lumière sombre - Palais Luppé  -  http://www.toddhido.com/

Pas d’ordre de préférence pour les suivantes, elles nous ont toutes marquées pour une raison ou une autre.

Une grande exposition de Paul Graham à l'église des Frères Prêcheurs, mais ce sont principalement ses photos de rues que je retiens.

18_07_07_DSC_8163_stitch2Paul Graham  La blancheur de la baleine - église des Frères Prêcheurs -  https://www.boumbang.com/paul-graham/

Une bonne nouvelle, Matthieu Ricard a converti le géant du BTP Vinci Construction à l'altruisme et à l'humanisme (euh, c’est sûr ça …?), mécène de l'exposition et constructeur du bel écrin mobile en bambou de l'architecte Simon Vélez, créé pour l'exposition. En tout cas, de belles images et de très beaux tirages en noir et blanc accompagnés de pensées bienveillantes. Un vrai plaisir. A visiter à l'ouverture le matin à 10h, à la fraiche, pour bien démarrer la journée.

18_07_08_DSC_8243_01rmMatthieu Ricard - Contemplation -  Trinquetaille -  http://www.matthieuricard.org/

Cette année, un nouveau site d'exposition a été investi par les rencontres :"Croisière", avec une dizaine de belles expos dont celle de Jane Atwood/Joan Colom et celle de Cristophe Loiseau.

On retrouve l'ambiance de friche industrielle transformée en lieu de vie et d'expo, caractéristique des rencontres qui risque petit à petit de se perdre avec la rénovation des espaces d’expo, comme c'est le cas aux Ateliers. A ne pas manquer aussi, le Chiringuito, resto-buvette très sympa.

18_07_08_DSC_8337_stitchIci l’exposition de Cristina de Middel et Bruno Morais - Minuit à la croisée des chemins - Croisières

A la fondation Manuel Rivera-Ortiz, «Hope, une perspective collaborative». Douze expos de photos reporters, dont l'incroyable travail de Patrick Willocq à St Martory en Haute Garonne, village qui a accueilli et intégré un groupe de migrants. https://www.patrickwillocq.com/

18_07_09_DSC_8545_stitchmEgalement les étonnantes photos di taiwanais Chin-Pao CHEN - Dengkong project. Des scènes de collège vu par le professeur Chen, (bien) rejouées pour la photo.

18_07_09_DSC_8571_stitchFondation Manuel Rivera-Ortiz - Hope, une perspective collaborative - http://mrofoundation.org/ 

 

Exposition vedette de cette 49eme édition des rencontres, William Wegman et de ses braques de Weimar, un grand moment. Sympathique et terriblement bien vu.

18_07_09_DSC_8615_01William Wegman - Être humain - Palais de l'archevêché -  http://williamwegman.com/works/

A voir après l'expo, cette intéressante vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=Un1tdtFRKY0

 

Dans le bel espace de l'église Sainte Anne, Jonas Bendiksen présente sa quête de nouveaux messies à travers le monde. Edifiant.

18_07_09_DSC_8632_01_01Jonas Bendiksen - Le dernier testament - Eglise Sainte-Anne  -   https://www.jonasbendiksen.com/

En allant visiter le musée Réattu, nous ne connaissions pas Véronique Ellena. La rétrospective qui lui est consacrée nous l'a fait découvrir. A ne pas rater, vraiment, notamment ses images sur les "invisibles". Autre belle découverte également le peintre et photographe Alfred Latour, passionnant.

18_07_10_DSC_8680rmMusée Réattu, Véronique Ellena - Rétrospective - http://veronique-ellena.net/

 

Enfin, visite de fin de séjour mais un des beaux souvenirs, l'émouvant hommage d'Ann Ray au couturier Alexander Mc Queen, disparu en 2010.

18_07_10_DSC_8787_02rmAnne Ray - Les inachevés - Lee Mc Queen - Les Ateliers - Les Forges -  https://www.rencontres-arles.com/fr/expositions/view/240/ann-ray

 

Voilà, de belles découvertes parmi beaucoup d'autres, pour ceux qui ont la chance de pouvoir passer quelques jours à Arles cet été.

Arles - Rencontres de la photographie - du 7 au 10 juillet 2018

 

 

Posté par ZAC38 à 23:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


14 juillet 2018

En passant par Arles - Les rencontres de la photographie 2018

18_07_08_DSC_8375rm

Arles, dimanche 8 juillet 2018. Nouvel espace d'exposition "Croisière".

Les rencontres de la photographie 2018

A suivre...

Merci aux figurants involontaires qui animent les photos. Si vous vous reconnaissez, plusieurs options:
- Ne rien dire et trouver la photo nulle/géniale, c'est selon,

- Hurler de colère et me demander d'enlever l'image du web, ce que je ferai volontiers,
- Trouver l'image sympa et me demander le fichier ou un tirage,
- Autre, au choix ...mais, même pas tops, photos non libres de droit, contactez-moi si besoin

Et comme toujours, figurants ou non, n'hésitez pas à me laisser un message ou un mail (voir « A propos »).

Posté par ZAC38 à 11:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 juillet 2018

Le domaine des chamois

18_06_24_DSC_5232_rm

Descendus à la faveur de la nuit profiter de l'herbe bien verte du plateau parsemé de lacs, il est déjà temps pour les chamois de rejoindre les rochers et de prendre un peu de hauteur.

A l’ombre d’une arête, la lumière encore incertaine, quelques instants éphémères et précieux.

Dimanche 25 juin 2018, 7h00, Massif du Taillefer

Posté par ZAC38 à 08:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

04 juillet 2018

La renoncule des glaciers

18_06_24_DSC_5271rm

Pleine floraison pour ces belles renoncules des glaciers.

Celles-ci poussent tranquillement en bord de torrent en amont du lac de l'Agneau, vers 2050m d'altitude.

Mais Ranunculus glacialis peut se rencontrer à plus de 4000 m. Cedric Dentant la suit au Glacier Carré, à 3650m sur les flancs de la Meije,

Parfaitement adaptée au rude climat d'altitude, elle prépare ses fleurs complètement formées bien en avance dans ses bourgeons qui passent l'hiver au "chaud" sous la neige. Cela lui permet de fleurir très vite après la fonte des neiges et de profiter du court été de la montagne. 

Taillefer, dimanche 24 juin 2018, Renoncules des glaciers, Ranunculus glacialis L.

Source:  Flora verticalis, Cédric Dentant. Ed. le naturographe

Posté par ZAC38 à 22:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 juillet 2018

Dans les méandres des tourbières du Galbert

18_06_24_DSC_5348Le Grand Galbert (2561m) et son haut-plateau de tourbières et de lacs, un morceau d'Ecosse en Dauphiné.

Dans les multiples rus qui descendent doucement vers les lacs, une multitude d'alevins et de têtards frétillent d'excitation.

Bientôt temps de rejoindre l'eau libre, leur univers.

Quelques mois pour en profiter avant le retour de la neige, qui vient à peine de libérer le vallon.

 

Taillefer, plateau du Galbert, dimanche 24 juin 2018, 2100m

Posté par ZAC38 à 21:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


01 juillet 2018

Sous l’œil inquiet de la faune d’ici

18_06_23_DSC_4850_stitch2_01Entre ombre et lumière, les lacs Culasson au pied du versant Nord du Taillefer. On est à l’étage subalpin, vers 2100m. Le randonneur passe ici sous l'œil inquiet des habitants du lieu.

18_06_23_DSC_4860rmDame marmotte vit dans un paradis de verdure qui récompense sa patience durant les longs mois d'hiver. Du haut de son perchoir, vue imprenable sur les lacs et ces étranges bipèdes qui défilent sous ses fenêtres...Point de cri ce jour-là.

18_06_23_DSC_4937rmPar contre, à cette saison la lande retentit un peu partout des cris d'alerte des pipits spioncelles (ci-dessus) et des traquets motteux. Ils volent en tous sens, de bosquets en bosquets, attirant bruyamment l'attention du passant pour protéger leur nid ou leurs jeunes proches de l'envol.

Quant aux chamois, ils regardent la scène avec un peu plus de hauteur, parmi les rhododendrons ferrugineux et ne font entendre leurs chuintements d’alerte que si on les surprend.

18_06_24_DSC_5209rm

Bien d’autres nous ont observés bien sûr, mais plus discrets, ils ont su rester cachés à nos piètres sens d’homo sapiens des villes…

Samedi 23 juin 2018, Plateau des lacs du Galbert, Massif du Taillefer

Posté par ZAC38 à 17:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Tombée de nuit au Fourchu

18_06_23_DSC_5104_stitch2_01Le Vercors a avalé le soleil (n'oublions pas que c'est nous qui tournons), la nuit tombe cette fois pour de bon. Loin de l'agitation de la cuvette Grenobloise qui est déjà dans le noir depuis un bon moment et dont on devine les lumières, tout est calme. Le vent est tombé et seul le chant lancinant des torrents va bercer la nuit. 

 

Lac Fourchu, 2047m, Taillefer, samedi 23 juin 2018, 21h55

Posté par ZAC38 à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 juin 2018

Rochères, Taillefer et Culasson

18_06_23_DSC_4958_stitch_01mSoleil du soir sur le versant Nord du massif du Taillefer, depuis le haut plateau du lac Fourchu.

De gauche à droite, les Rochères (2783m), le col 2619, le Taillefer (2857m), le col du Grand Van (2660m) et le rocher Culasson (2792m). En bas à gauche, les lacs Culasson sont déjà dans l'ombre.

Samedi 23 juin 2018, 20h40, Massif du Taillefer

Posté par ZAC38 à 12:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 juin 2018

Droséras, du Luitel à Darwin

Entre canneberges, sphaines et autre mousses, les droseras font bonne figure dans le marais du Luitel.

18_06_16_DSC_4714rm

Toute fraiche, celle-ci est en train d'ouvrir une nouvelle feuille, impatiente de pouvoir déployer ses plus beaux tentacules. Dans un premier temps, il n'y aura pas de mucilage à l'extrémité de ses "poils", puis le temps passant et la faim venant, les petites gouttelettes visqueuses augmenteront jusqu'à ce qu'un insecte mal inspiré vienne se faire prendre au piège de cette "rosée" visqueuse.

Esthétique et mystérieuse, cette minuscule plante "carnivore". Ce sont ses feuilles qui sont équipées pour la capture des insectes. La fleur pousse sur une longue tige, ce qui permet aux insectes qui la pollinise d'éviter le piège mortel de ses feuilles. Lors de notre passage, la plante n'était pas encore en fleur.

18_06_16_DSC_4773rmr2Pas étonnant que Charles Darwin himself fut passionné (*) par ces fascinantes petites plantes des marais (**).

Samedi 16 juin 2018, tourbière de la réserve naturelle du lac Luitel, Drosera rotundifoli

 

(*) Voir ici l'étonnant site de l'université de Cambridge sur la correspondance du grand homme.

(**) Les feuilles des droseras de nos tourbières mesurent seulement quelques millimètres. Position à quatre pattes et loupe ou objectif macro obligatoire pour pouvoir commencer à entre-ouvrir la porte de leur fabuleux univers.

Posté par ZAC38 à 23:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 juin 2018

Dactylorhiza maculata

18_06_16_DSC_4783rmUne orchidée commune qui se plait dans les tourbières de montagne. L'Orchis tacheté, Dactylorhiza maculata.

Samedi 16 juin 2018, Belledonne, Réserve Naturelle du lac Luitel, 1260m.

Posté par ZAC38 à 22:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,