Bon, peut-être pas très politiquement correct vu l'actualité, mais quand même, il est beau ce barrage sur le Furon. On est passé un nombre incalculable de fois devant sans s'y arrêter, alors que ses eaux turquoise et la faune qui l'entoure valent quand même le coup d'œil !

14_11_11_DSC_7919_stitchM

Construit en 1958, il barre le furon sur une hauteur de 13 m. Une conduite forcée de 3 548 m de longueur amène l'eau à l'usine hydroélectrique de Sassenage après 600 m de chute nette (dénivelé). Un peu plus bas dans la vallée, au-dessus de Sassenage se trouve l'ancienne usine, construite en 1898 et abandonnée en 1958, il faudra que l'on aille y faire un tour un de ces jours.

.14_11_11_DSC_7766_stitch

Outre les bergeronnettes des ruisseaux qui trouvent leur pitance sur l'évacuateur de crue, on y rencontre hérons, cincles, canards colverts, roitelets et écureuils, sans compter les passereaux que je n'ai pas pu reconnaitre et tout ce que je n'ai pas vu!).

14_10_25_DSC_6887_stitchrm4

(assemblage de deux images)

14_10_25_DSC_6922Un héron dans les épicéas, pas banal ?

14_11_11_DSC_7804rmEt oui, c'est la loi des séries, après le tichodrome, voilà que je ne croise que des cincles en ce moment, après ne pas l'avoir vu depuis bien longtemps...

14_11_11_DSC_7834rmLe Cincle toujours aussi vif et méfiant.

14_11_11_DSC_7881rmpspPour finir, une image trop sombre pour beaucoup, mais qui moi me plait bien. La famille colvert longe la falaise à la tombée de la nuit. Clair-obscur, pas très net, comme j'aime...

Images prises le 11.11.2014 et le 29.10.2014 (assemblages panoramiques et recadrages)