Pas beaucoup de possibilités de sorties en ce moment, alors je m'occupe un peu des photos de cet été. Destination le grand nord et introduction avec un de mes oiseaux préféré croisé ces deux derniers étés.

Sans trop savoir pourquoi, les sternes me sont sympathiques. On ne les croise pas dans nos montagnes, c'est donc lors des vacances (ou des déplacements professionnels) que j'ai l'occasion de les voir quelques instants. Il faut dire quelles bougent beaucoup, comme c'est aussi notre cas, les rencontres sont brèves. L'année dernière c'était en Irlande, dans le Connemara, ou des sternes caugek et des pierregarin nous ont fait des démonstrations de pêches fabuleuses (photos ci-dessous).

DSC_5423rmQuelques acrobaties au raz de l'eau, rayée du bout de l'aile,

DSC_5476rm2

Puis un peu plus haut au-dessus du fjord pour repérer les proies. Des sternes pierregarin sur ces deux premières images.

DSC_5520rm

Puis c'est le plongeon. Une fois sur deux, elle attrape sont repas et s'arrache de l'eau énergiquement avec un poisson argenté dans le bec (ici des sternes Caugek je crois, corrigez moi si je me trompe!).DSC_5493rm

Cette année, c'est dans un fjord de la péninsule de Varanger dans le nord de la Norvège, que des sternes arctiques nous ont survolées. Dans le petit port de Kongfjord, site magnifique, mais bien rude sans doute pour ceux qui y passent l'hiver.

DSC_4582L'avantage avec les sternes, c'est qu'on les entend avant de les voir. Elles sont loin d'être discrètes et toujours en bande. D'autre part, elles n'hésitent pas à venir vous survoler au grès de leurs voltiges. L'inconvénient c'est qu'elles sont bien rapides et ne restent pas en place.

DSC_4545rmCe jour-là à Kongfjord, nous nous sommes levés tôt pour faire un tour sur le port dans le brouillard et la bruine (il faisait beau depuis plusieurs jours et finalement c'est avec cette ambiance de nuages et de pluie que le fjord est le plus beau, enfin je trouve...mais ça n'engage que moi!).

DSC_4567rmEt là, elles nous ont offert un beau spectacle, venant même se poser sur les pontons. Ci-dessous une jeune de l'année. La sterne arctique se reconnait notamment à ces pattes, encore plus courtes que celles de ces cousines.

DSC_4541rmC'est peut être leur finesse qui nous fait les trouver belles? En tout cas, elles ont quelque chose ces sternes qui ne me laisse pas indifférent. L'automne approchant en cette mi-aout en mer de Barentz, elles vont bientôt migrer vers le sud, sur toute la côte Atlantique et peut être même jusqu'en Antarctique. Les sternes arctiques sont "sans doute le plus grand voyageur des oiseaux migrateurs" dixit mon guide ornitho (Svensen/Mullarney, Delachaux et Niestlé).

DSC_4535rm

En tout cas, j'irais bien les chercher sur nos côtes cet hiver!

Irlande, Connemara, 30.07.2013 / Norvège, mer de Barentz, 13.08.2014