Contre toute attente, la neige annoncée la veille, journée radieuse, a fini par tomber en fin de nuit ! Dans la vallée de la Guisane, les champs et les sous-bois recouverts d'aiguilles de mélèzes, aux couleurs ocres et chaudes, ont retrouvé leur blanc manteau de saison. Seule la rivière fait de la résistance et veut rester libre.

16_01_02_DSC_4532_stitchmPour le plus grand bonheur des cincles plongeurs très actifs ce jour-là (peut-être l'excitation de la neige ? ou plutôt la peur de manquer de nourriture et le besoin d'assurer ?). Pas moins de trois couples rencontrés sur un peu plus d'un kilomètre.

16_01_02_DSC_4521rmToujours un plaisir de voir au loin, au milieu de la rivière, cette silhouette caractéristique.

16_01_02_DSC_4669_01rm

Virtuose, l'un d'eux passe de temps en temps comme une flèche devant nous. Droit devant, en rase-motte au-dessus des remous de la rivière, il pousse quelques cris aigus et brefs puis s'arrête subitement sur un rocher, une branche, toujours au ras de l'eau.

16_01_02_DSC_4755rmpsp2

La neige tombe dru, mais monsieur (ou madame, ils se ressemblent tant qu'il est quasi-impossible de les reconnaitre), n'en fait aucun cas.

16_01_02_DSC_4748m2

L'important pour lui, c'est de trouver les larves et mollusques qui se cachent au fond de l'eau. C'est vital, il lui en faut de l'énergie pour affronter cette eau glacée et parcourir sans cesse et à toute vitesse son bout de rivière.

16_01_02_DSC_4751rm

Une petite séquence de pêche parmi tant d'autres. 7 secondes "chrono" pour visiter une vasque...

Plongeon du cincle_Guisane_02... et ressortir, pas même mouillé !

Le cincle nage parfaitement et peut marcher au fond de l'eau, en écartant les ailes si besoin pour que le courant le plaque au fond. Une p'tite vidéo ici où on le voit nager.

Il est bien sympa le cincle, avec ses couleurs discrètes, son blanc plastron et son bec légèrement retroussé...Un bel oiseau qui a de nombreux fans.

16_01_02_DSC_4682rm

De temps en temps il s'octroie une pose, immobile sur un rocher au milieu des flots ou caché dans des branches de la rive, à l'abri des prédateurs. Son mimétisme est parfait, le blanc des remous, du ciel ou de la neige, le marron de la roche ou du bois et le noir des ombres.

16_01_02_DSC_4553rm

Un bel oiseau et un beau moment sous la neige, tant attendue.

 

Vallée de la Guisane, Hautes-Alpes, le 2 janvier 2015, entre 10h et 13h.
Un grand merci à nos hôtes pour ces moments extraordinaires !

ps: Comme souvent, certaines photos sont pas mal recadrées. Pour de vrai belles images du cincle ici le reportage d'un super Pro que j'aime bien: Cristophe Salin,