Pour une fois, le rusé bouquin s'est laissé approcher (un peu, l'image est recadrée tout de même...). A la faveur du brouillard (des nuages en fait, les sommets sont restés accrochés toute la semaine) et à bon vent, ce lièvre est venu brouter sur mon chemin sans m'identifier.

16_06_03_DSC_9029rm

La rencontre aura duré douze bonnes minutes, une chance, car comme le dit le grand Alpinus, "Le lièvre n'est pas un animal, c'est une crainte... la peur fait la prudence, et la prudence engendre la ruse. Nul animal n'ayant peur autant que le lièvre, n'atteint dans sa ruse autant de subtilité." (*)

Après quelques temps, sans doute intrigué par le bruit de l'appareil photo, il a jugé plus sérieux de prendre le large en s'enfonçant dans le brouillard, au petit trot.

Vercors, balcon Est, vendredi 3 juin 2016, 8h30, 1360m.

(*) Alpinus - Escapades dans les monts dauphinois - ed. L'empreinte du temps, 1989