Le blanc manteau de l'hiver passé recule un peu plus chaque jour en ce début d'été, laissant apparaître de nouveau le rocher tourmenté de Belledonne, fine peau de notre planète, croute balafrée, oxydée et érodée.

16_06_29_DSC_9722rm

Pour cet éterlou, le névé c'est une voie de circulation bien plus simple que le rocher. En bon adolescent, il flâne un peu, pas pressé de rejoindre sa mère qui a déjà atteint le haut du couloir.

 

Belledonne, 29 juin 2016, 2300 m, 17h30