Les Anglais les appellent "Gannets", nous "Fous de Bassan" (Morus bassanus).

"Fous", peut-être (?) pour leur drôle de façon de pêcher, "Bassan", de l'île de Bass, rocher peuplé de fous, situé de l'autre côté de l'Ecosse, au large du gros bourg de North Berwick.

DSC_2031rm_psp2Sur l'île de Iona, nous les avons vu pêcher dans le Sound of Iona, pas trop loin du rivage. Toujours un plaisir de les voir voler, virtuoses avec leurs grandes ailes fines (environ 1,70 m d’envergure), blanches et noires.

Vol chaotique à la recherche de bancs de poissons, qui se conclut souvent par un splendide piqué et une petite gerbe d'eau... pour le malheur du poisson convoité.

DSC_2028rm2

C'est fou mais c'est beau !

DSC_2043rmAprès chaque attaque, l'oiseau doit s'arracher à la mer, sans doute dans une grosse débauche d'énergie. Ici en fond le vieux gréement de jeunes îliens qui propose des balades aux touristes.

DSC_1819rrmAutre rencontre, des femelles eider à duvet et leurs jeunes. On ne croisera malheureusement aucun mâle durant notre séjour.

DSC_2134rmLa linotte mélodieuse s'est montrée sur le promontoire rocheux de St Columba bay (ici un mâle qui a encore un peu de couleurs). Un peu tard dans la saison, la bruyère est un peu passée, mais lorsqu'on a la chance de croiser une zone encore fleurie, quel régal !

DSC_2196_PanoLes cormorans huppés sont visibles un peu partout. Mais un bout de falaise, pied dans l'eau, abrite une petite colonie, un peu cachée, juste à l'extrémité Est de St Columba bay. Découverte fortuite pour nous, mais un grand moment, le soleil rasant choisissant de se montrer juste à ce moment-là !

DSC_2219rm2Cormorans et huitrier-pies se partagent ce lieu somptueux, avec ce rocher aux couleurs chaudes. Du Gneiss Lewisian, roche ancienne qui constitue une bonne partie des îles Hebrides extérieures. Iona se distingue donc géologiquement de l’île de Mull et des Hébrides intérieures qui sont composées de roches volcaniques plus récentes, des granites (source Universalis.fr et un pdf du Scottish Natural Heritage).

DSC_2240rmLes huitriers-pie sont partout. Bruyants, ils savent se signaler. Celui-ci était avec un jeune de l'année, pas encore bien emplumé...

DSC_2011rmCeux-là faisaient une pose, sur les rochers de la pointe Nord de l'île. En bons échassiers, rien de mieux qu'un repos sur une patte (et souvent en cachant son long bec sous l'aile, mais ce n'est pas le cas ici).

DSC_1949rmOies cendrées venues manger dans les hautes herbes, près du village. C'est aussi ici que l'on peut observer le corncrake, star locale (Râle des genêts). On aura eu la chance d'en apercevoir un atterrir, venu de je ne sais où. Belle observation, mais pas d'image !

 

Ecosse, île de Iona, 4 au 6 août 2016