Un soir de décembre, le brouillard était resté accroché aux toits de la ville. Froid saisissant mais bizarrement plus de pic de pollution nous disait-on. On n’a quand même pas trop trainé, le temps d'un petit tour du côté du quartier Notre-Dame et de quelques arrêts photo.

L'église Saint-André faisait quand même grise mine, malgré sa déco de Noël....

16_12_18_DSC_8414rm

 La rue Chenoise est maintenant plus gaie avec ses poteaux peints. Cette fois, j'ai pris le temps de chercher qui avait fait cela. Une initiative de la mairie et des habitants et commerçants de la rue. Pour tout savoir, c'est ici.

16_12_18_DSC_8372_Pan_m

L'occasion aussi de découvrir l'association sympa des black and white zulus .

16_12_18_DSC_8369rm

Et puis en passant, un petit coucou au musée de Grenoble habité pour un temps par Vassily Kandinsky, super expo (enfin je trouve). Le musée est bien entouré avec, sur l'esplanade François Mitterrand, la belle statue "Monsieur Loyal" de Calder (1968) et la bizarre "Etoile polaire" de Mark Di Suvero (1972) (les profilés métalliques au premier plan...on aime ou on n’aime pas...mais pourquoi pas!).

16_12_18_DSC_8410_Pan

Bref, c'est sympa de prendre le temps de se promener dans la ville en regardant ce que l'on ne voit plus, de préférence de nuit et avec du brouillard... A refaire une prochaine fois !

Grenoble, dimanche 18 décembre 2016, 17h - 18h