Lumière étrange sur les Alpes, comme seul le foehn, sait nous l'offrir.

17_02_11_DSC_9819_01m

Les sommets enneigés jubilent en pleine lumière alors que la vallée broie du noir. Paysage éphémère, quelques instants plus tard, la magie n'était plus là. Un trou de foehn était passé.

Au premier plan, le massif de la Chartreuse et ses sombres forêts d'épicéas, avec de gauche à droite Chamechaude, 2082m, son plus haut sommet. Les lances de Mallissard 2045m,  touchées par la grâce. Le col de Bellefond, 1902m, la Dent de Crolles, 2062m (pfff battue pour 20 petits mètres....). Plus près de nous le St-Eynard, 1330m et le Sappey, 1000m, blotti dans son vallon creusé par la Vence.

Tout au fond et au-dessus de la mêlée, évidemment, le roi Mont-Blanc et ses 4807m... A sa droite, le Grand Charnier croit son jour de gloire arrivé, hélas, bien modeste et ignoré de tous, avec ses 2561m il va bien vite replonger dans l’ombre !

Et au milieu coule l'Isère en sa longue vallée du Grésivaudan. Grenoble se cache, blottie au pied des rochers du Moucherotte.

Manque le vent sur l’image… ah quel vent !

Sommet du Moucherotte, samedi 11 février 2017, 16h00