Le vallon observé quelques instants plus tôt était vide. Et puis, allez savoir pourquoi, un dernier coup de jumelles...et surprise ils étaient là, en file indienne, en train de remonter paisiblement vers le col.

Le groupe, bien camouflé jusque-là avait décidé de changer de versant.

Trente-sept bouquetins, un troupeau de mâles (les boucs), des jeunes et de vénérables ancêtres.

Le bouquetin est un animal grégaire. Les mâles se regroupent et vivent, en dehors de la période du rut et de l’hivernage, un peu à l'écart des femelles. Ces dernières, réunies en chevrées, doivent être un peu plus loin avec les jeunes de l'année ou de l'année précédente.

Je n'avais encore jamais pu voir un tel spectacle, en quelques minutes, la troupe a remonté ce vallon, d'un pas tranquille mais efficace, certains marquant une pose avant de repartir bien vite.  

17_03_26_DSC_1599_stitchm

Et nous, nous étions les spectateurs privilégiés d'une discrète migration, là-haut, au-dessus de nos têtes. 

 

Dimanche 26 mars 2017, Vercors, 14h18, heure d'été, 1800m environ.