17_04_23_DSC_2967_01m2

«…  103 683e est une fourmi rousse de la cité fédérée de Bel-o-kan. Elle est âgée d’un an et demi, ce qui correspond à quarante ans chez les humains. Sa caste est celle des soldates exploratrices asexuées. Elle arbore ses antennes en panache, assez haut. Son port de cou et de thorax révèle un caractère de plus en plus affirmé. L’une de ses brosses-éperons tibiales est cassée mais l’ensemble de la machine est encore en parfait état de marche, même si la carrosserie est zébrée de rayures.

Ses petits yeux hémisphériques examinent le décor à travers le tamis des facettes oculaires. Vision grand-angle. Elle peut voir devant, derrière et dessus simultanément. Rien ne bouge aux alentours, plus de temps à perdre ici.  … »

Bernard Weber, Le jour des fourmis, §9

17_04_23_DSC_3005_01rm2

Si ce n'est-elle, c'est donc sa cousine.

Seyssinet, dimanche 23 avril 2017. Macro photo sur un bloc de quartz et épidote du massif de Belledonne.