Ce petit épicéa mort couvert de lichen, qui se détachait sur l'alpage situé en contre bas, me plaisait bien. Simple et graphique. Mais il manquait quelque chose.

17_06_11_DSC_4365rm

Le hasard a voulu que ce pipit spioncelle (Anthus spinoletta), le bec bien chargé, choisisse cet instant pour se poser sur ce bout de branche.

Un habitué, sans nul doute !

Après un moment d'observation et quelques hochements de queue, il (ou elle?) a plongé dans un buisson voisin pour nourrir ses petits.

Je l’ai laissé tranquille en poursuivant ma descente, sourire aux lèvres !

 

Chartreuse, le 11 juin 2017, 1800m, 10h00