Un des plus beaux sites du Vercors, la plaine de la Queyrie et son arbre taillé, "amer" indiqué sur les cartes et connu depuis fort longtemps.

17_08_07_DSC_6226_stitchmCliquez sur l'image pour l'agrandir, vue des carrières romaines vers le pas des Bachassons

Si aujourd'hui se sont principalement les bergers et les randonneurs qui fréquentent le sentier qui relie le Pas de Chabrinel, côté Die, au pas des Bachassons, côté Trièves et Grenoble, ce fut pendant bien des siècles une voie d'échange entre les deux vallées. Les romains la fréquentaient, comme l'explique le directeur du musée de Die dans l'intéressante vidéo de TV Vercors, ici.

L'image ci-dessus est prise depuis les carrières romaines, site exploité, apprend-on, jusqu'au IIIeme siècle pour fournir des colonnes d'un calcaire qui offre un aspect proche du marbre. Etonnant d'imaginer l'immense vallon résonner du son des coups de marteaux (d'esclaves?) et l'activité qui pouvait exister autour d'un tel site d'exploitation. Ici la description du site par André Bourgin en 1959

Il suffit de regarder une carte de l'IGN pour se rendre compte que la "plaine" suit une faille géologique qui en fait un point bas, axe de passage naturel traversant les hauts plateaux du Vercors. Voir les savantes explications de Géoalp ici.

Quel est l’âge de l'emblématique pin taillé qui guide le voyageur et lui offre un peu d'ombre au milieu de la plaine ? Je n'ai pas trouvé l'info,  

17_08_07_DSC_6169_stitchm

Lundi 7 août 2017, Vercors, Plaine de la Queyrie

Ps :Assez peu d’informations sur ces carrières et sur l’arbre taillé. Merci si vous avez quelques sources à m’indiquer.