On sait les trouver là, sur les crêtes de Chamrousse. En joyeux petits groupes, les mésanges noires sautent bruyamment d'un pin à un autre. Pins à crochets, pins cembros...

18_02_23_DSC_3807rm

De près, elles se reconnaissent à leurs petites bandes blanches sur le sommet de la tête (que l'on ne voit pas ici).

Celle-ci trouve sa pitance dans les lichens qui couvrent les branches d'un pin cembro. Lui (le cembro) se reconnait à ses feuilles groupées par cinq (les pins à crochets et les pins sylvestres ont des aiguilles groupées par deux).

Réflecteur naturel, la neige renvoie les derniers rayons du soleil et inonde de lumière le dessous des arbres. Sympa dame mésange, elle ne tient pas en place mais s’approche de moi à plusieurs reprises. Un brin curieuse ?

Il ferait presque chaud par moment, mais le vent glacial qui déborde de temps à autre de la crête rappelle que l'on est en hiver et qu’il ne faudra pas trainer une fois le soleil couché.

 

Vendredi 23 février 2018, Belledonne, Cembraie de Chamrousse, 2070m, 17h22