18_03_25_DSC_2911rm8b

C'est la mue de printemps pour ce brocard, ses poils et son épaisse bourre d'hiver tombent pour laisser place à sa robe d'été.

Le mois de Mars, c'est aussi pour les chevreuils la période de fraye. Ils frottent leurs bois aux arbres et arbustes pour se débarrasser des velours qui les recouvrent. Par la même occasion ils marquent de la sorte leur territoire : Ce sont les frottis.

Arrivé juste au-dessus de lui et à bon vent, il ne m'a pas vu, tout occupé qu'il était à batailler nerveusement, à grand coups de bois, avec des arbustes qui n'en menaient pas large.

Même après le dépouillement de ses bois, ce qui est le cas ici, le chevreuil continu à s'acharner sur la végétation à grand coup de tête (photo ci-dessus) pour délimiter son territoire. Il laisse ainsi des marques visuelles sur l'écorce et des signes olfactifs à destination des autres chevreuils du secteur ! Une scène à laquelle je n'avais encore jamais assisté :).

Dimanche 25 mars 2018, Coteaux du Vercors, 550m, 19h10 (heure d'été).