18_04_25_DSC_5746rm

Les névés se réduisent à vue d'œil. Huit mâles bouquetins prenaient là un temps de repos. Celui-ci avait trouvé le point le plus haut du chaos rocheux. Un beau morceau de calcaire tombé de la falaise qui les surplombait, un trône bien plat.

L'âme d'un chef ? La posture en tout cas.

Deux femelles broutaient un peu plus haut, à l'écart.

Et un couple de tichodromes se coursait gaiement. Un air de printemps.

Bouquetin, Ranc des Agnelons, Vercors, 1650m, mercredi 25 avril 2018, 14h30.