Sur l'alpage, les crocus sont les premières fleurs à sortir de terre après le recul des névés.

18_05_09_DSC_6146_stitch_rm2A tel point que les champs bicolores forment sur l'Alpe une belle cartographie de la fonte des neiges. Sur les crêtes, les fleurs ont déjà laissées la place aux espèces suivantes et l'herbe pousse drue, pour le grand plaisir des chamois. Dans les combes, c'est encore le blanc qui domine. Entre les deux, c'est un festival de pétales blancs ou mauves !

Il en est pourtant, comme dans tout groupe, de plus impatientes que d'autres. 18_05_09_DSC_6241_01rm2Las d'attendre leur tour, elles préfèrent, à leurs risques et périls, perforer les dernières glaces et leur signifier qu'il est grands temps de libérer le terrain... Des pionnières...

18_05_06_DSC_3530rm... suivies par la masse triomphante qui couvre, durant quelques jours à peine, l'alpage en renaissance. Vite il faut échanger nos pollens...

Est-ce que la témérité des pionnières paye ? Pas certain que ce soient les plus butinées...

 

Mercredi 9 mai 2018, Croix de l'Alpe, 1793 m, crocus de printemps (Crocus vernus (Hill,1765) ou Crocus albiflorus (Kit.1814))