Dsc_8955

L’averse du soir s’est arrêtée quelques temps, sortir prendre l’air, le jour décline. Le vent, en rafales, jette des gouttes de pluie égarées au visage. Quelques pas au jugé. Le brouillard opaque est joueur, va et vient incessant laissant deviner le chalet quelques instants, le masquant totalement le moment d’après. Sans bouger, il fait froid. La pluie serrée revient, je le sens. La nuit tombe inexorablement, frisson. Le nuage m’avale encore, seul au monde. Image éphémère, par la fenêtre aperçue, la bougie seulement se devine. Je sais le poêle qui chauffe la pièce commune, les deux jeunes gardiennes pétillantes, et les amis qui sont là.

Refuge.

 

Dimanche 22 juillet, 21h20, Ecrins, Refuge du Goléon, 2500m