Dans la série "il y a des jours..." , cela faisait longtemps que j'espérais apercevoir un hibou des marais (Short-eared Owl en anglais).

Comme souvent, c'est le hasard qui fit que l'un d'eux plongea sur une proie pas bien loin de la route, juste devant nous. L'avantage avec ce bel oiseau, c'est qu'il chasse de jour et aime bien quadriller son territoire en tous sens. L'occasion, une fois repéré, de le voir et le revoir passer à plusieurs reprises.

18_08_06_DSC_6367rm

Ce fut le cas ce soir-là et nous avons pu observer à loisir ses acrobaties, alternant vols en rase-motte, virages sur l'aile, vols stationnaires et piqués vertigineux. Le tout avec les yeux pointés sur la lande de Carinish, à la recherche de son repas. Après quelques minutes, interloqués par son don d'ubiquité, nous avons compris qu'ils étaient deux ...! Il y a des jours comme ça.

18_08_06_DSC_6370rm2Une fois la zone de chasse du couple trop éloignée, nous avons repris notre route vers le nord.

Et ce n'est pas très loin du westford inn, le seul pub de l'île de North Uist dit-on, que nous avons eu la surprise de croiser un nouveau hibou. ..!

18_08_06_DSC_6398rm

Et cette fois, pour compléter notre étonnement, c'est au-dessus d'une harde de cerfs, sortis par magie du "bog" (pour se rapprocher des prairies à l'herbe appétissante) que l'oiseau est venu chasser. Un moment que l’on n’aurait même pas osé rêver... Il y a des jours comme ça...

18_08_06_DSC_6391rrm3a

Notre troisième rencontre (il en fallait bien une autre...) ne fut pas banale non plus.

Partis le surlendemain randonner dans la lande au sud de Lochmady (dans le bog, bien, bien tourbeux et humide à souhait), il n’était pas loin de 10h30 quand, intrigué par une pierre dressée à quelques mètres du chemin, je marquais une pose. On pouvait penser à un oiseau, j'enlevais mes lunettes de soleil pour mieux voir (si, il fait beau en Ecosse). Mais non, c'était bien une pierre. Quelques pas, je m'arrêtais à nouveau et relevais mes lunettes. Tout de même...oui, bien une pierre!...C'est bien entendu à cet instant précis qu'elle s’est envolée!

Mimétisme parfait, le hibou devait dormir, immobile parmi les roches qui parsemaient la lande. Pas de photo, un peu de frustration, mais un bien beau souvenir.

Nous sommes repassés sur ces routes plusieurs fois durant ces quelques jours, mais ne les avons pas revus.

Il y a des jours comme ça...

 

Iles Hébrides, Isle of North Uist, 6 août 2018, entre 20h00 et 20h30 et 8 août, 10h30

Images pas mal recadrées tout de même...!