18_07_23_DSC_8985_01Il fait encore nuit en sortant du refuge du Goléon, l'air vif saute au visage dès la porte refermée, silence. Il a beaucoup plu la veille. Dans l'obscurité on devine à peine les glaciers. Sourire, les nuages se sont évaporés, le lever du jour sera clair. Encore engourdi par le sommeil, des pas hésitants franchissent quelques rubans. Vue imprenable sur le massif de la Meije. Assis sur le sac. Le jour en silence s'annonce d'une lumière irréelle. L’œil ressent plus qu’il ne voit, moment d’ivresse. Onglet. Murmure du torrent, frissons. Meije du matin. Quel moment...   

18_08_26_DSC_7565La journée a été chaude sur le Chazelet, l'air en vibre encore. Le soleil commence à descendre, l'ombre du Râteau en profite pour gravir les Enfetchores, sans effort. Bientôt elle attaquera la face Nord en silence pour l'avaler sans coup faillir. A à faire pâlir d'envie le meilleur des grimpeurs. La Meije a beau se parer de couleur chaude, rougir même devant une telle audace, la lumière bleue de l'ombre et de la nuit finira bien vite par tout recouvrir. Meije du soir. Instants si souvent répétés, toujours aussi magiques. 

Depuis la nuit des temps, combien de regards portés vers la Meije ? Jean-Marc Barféty recherche et raconte l'histoire des premières représentation de la reine de l'Oisans. Voir ici la passionnante "bibliothèque Dauphinoise".

 

Lac du Goléon, 23 juillet, 6h01, et Le Chazelet, 26 août 2018, 20h08