18_11_19_DSC_9666_Pan2m

La surface du lac Achard est désormais figée par le gel. Le miroir de glace lisse et brillant et les vieux pins à crochets qui s’y mirent sans retenue attendent la neige qui tarde à venir. Un timide grésille envoyé en éclaireur donne à la sombre surface un teint laiteux du plus bel effet.

Depuis, il a abondamment neigé en altitude et le vallon s'est habillé de blanc, pour tout l'hiver. Enfin j'espère.

Belledonne, lac Achard, 1917m, lundi 19 novembre 2018, 15h30, vent, grésille et températures négatives.

Difficile de donner une épaisseur de glace ce jour-là, il n'a pas fait très froid cet automne, et dans le doute, comme toujours, mieux vaut s’abstenir de s’aventurer sur les lacs en hiver.