19_08_04_DSC_5700

Vers 2030m d'altitude, le vallon des Etançons s'élargit un peu à la croisée des vallons où se joignent au torrent principal les ruisseaux de la Sane en rive gauche et du Plaret en rive droite, dominés par l'Aiguille de la Gandolière (3004m). Ce sont là les derniers morceaux d'alpages, plus haut le vallon devient nettement plus minéral. Au loin, la Meije se montre enfin.

Dans un article de la revue de Géographie Alpine de 1929, André ALLIX (1) mentionne à cette altitude l'existence au moyen âge d'un hameau ("cinq fonds de cabanes reconnaissables" en 1929). Mais il est probable qu'il se trompe sur l'altitude et que le hameau en question est celui dont on voit encore les traces un peu plus bas (vers 1900m), au "Plat des Etançons", au bas du vallon de Bonne Pierre. Probablement des chalets d'estives pour les habitants des hameaux de la Bérarde ou des Etages, témoignage des biens rudes conditions de vie d’alors.

(1) Source : https://www.persee.fr/doc/rga_0035-1121_1929_num_17_2_4490

Je n'ai pas trouvé trace de la date de l'abandon de ces habitats, mais il apparait encore l'indication "cabane des bergers" sur la carte d'Henri Duhamel de 1887.

Dimanche 4 août 2019, Vallon des Etançons, 18h10