19_11_02_DSC_1061mpsp2

Après ces journées bien pluvieuses, le Furon se fait plus bruyant qu'à l'habitude.

Drainant un vaste bassin versant (33 km²) allant du pic Saint-Michel au Moucherotte à l'Est et de l'extrémité nord du val de Lans aux crêtes d'Engins et au Gouffre Berger à l'Ouest, le torrent plonge fougueusement du plateau du Vercors vers la vallée de l'Isère. Le Bruyant dans sa partie amont et la Germe, rivière souterraine qui sort aux cuves de Sassenage, dans sa partie aval sont ses deux plus gros affluents, mais le torrent est alimenté de toute part par les eaux souterraines qui filtrent du karst.

Depuis longtemps, les crues du Furon sont redoutées. D’importants travaux d’endiguement ont été réalisés dans la traversée de Sassenage ses dernières années pour canaliser les eaux venues du Vercors.

Vercors, Sassenage, Pont Charvet, gorge du Furon, samedi 2 novembre 2019, 17h00