19_10_06_DSC_0479rm2_02

On le sait, chaque balade en montagne est cause de dérangement, lorsqu’on progresse sur un chemin, on avance dans une bulle au-devant de laquelle tout un petit monde s'enfuit, se cache, se tait et scrute l'intrus d'un œil souvent inquiet, parfois curieux. Une fois passé, l'activité reprend, prudemment..., si personne ne vient derrière.

Alors ces jours-ci, ce doit être la fête là-haut. A part quelques inconsistants, plus personne sur les chemins.

Plus personne pour signaler qu'il est déjà l'heure de rentrer dans le bois ou de plonger dans la face escarpée, les bêtes doivent pouvoir profiter plus longtemps des prés où l'herbe commence à reprendre. La neige fond à vue d'œil et les alpages reprennent un peu de couleur.

Certains chanceux voient ça depuis la vallée, à la longue vue. C'est déjà pas mal ! 

Samedi 21 mars 2020, 5eme jour de confinement, image du 6 octobre 2019, brouillard et éterle en Chartreuse (fort recadrage)

Soyez civiques et responsables, ne faites aucune activité à risque, même limité, n'allez pas en montagne, ça peut sauver des vies. Et si ça ne vous fait pas plaisir, pensez que la faune, elle, doit trouver ça rudement bien !