29 avril 2020

Merle noir, l'éducation des jeunes

Les jeunes merles quittent le nid au bout de 12 à 13 jours après la naissance, mais les parents les nourrissent encore pendant trois semaines, et ils ne sont indépendants qu’à l’âge d'un mois. Ces jours-ci dans le jardin, c’est toujours le merle qui nourrit ses deux bambins rescapés (la femelle pond en général 3 à 6 œufs, mais seules deux jeunes sont présents, voir ici le message précédent). La femelle est invisible, elle est probablement en train de couver une nouvelle ponte, à moins qu’un prédateur ne soit passé par là ? ... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 23:51 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

27 avril 2020

Un grimpeur au jardin

Grosse activité au jardin durant le confinement, la plupart des oiseaux qui viennent nous rendre visite sont en chasse pour nourrir leurs petits. Mais pas de dispute, chacun a son créneau. Le grimpereau cherche les minuscules insectes qui se cachent dans l'écorce des arbres. Alors quand le tronc est couvert de mousses et de lichens, le garde-manger est bien garni. J'aime bien ce petit oiseau discret, il passe la plupart du temps inaperçu et ne se signale que par ses petits sifflements flutés, à peine audibles. De plus, son... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 avril 2020

L'araneus diadematus disparue

Suivre au jour le jour la vie du petit monde qui nous entoure nous rapproche de la nature et de ses lois. J'avais pris l'habitude de rendre visite régulièrement à l'épeire diadème qui s'était installée au coin de la rue. Chaque jour, je la retrouvais au centre de sa toile, méticuleusement reconstruite au petit matin. Tête en bas, parfaitement immobile,  imperturbable, elle attendait qu'une proie se prenne dans ses filets. Il m'est arrivé de la voir bondir sur une petite mouche venue se coller à son fil. Démarrage à froid mais... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 avril 2020

Les débuts d’un jeune merle

Déjà sorti du nid depuis quelques jours, ce jeune merle ne sait encore qu’imparfaitement voler. Le moment de tous les dangers pour les jeunes oiseaux. C’est en sautant sur une branche depuis le tas de bois, puis de branche en branche, qu’il a trouvé dans la frondaison un lieu à peu près sûr et accueillant pour attendre stoïquement sa pitance. Ses parents lui apportent à intervalles irréguliers vers et insectes. Ils s’annoncent par un beau et doux chant fluté ce qui réveil l’appétit de junior qui frétille alors d’impatience. Puis il... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 21:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 avril 2020

Nourrissage chez les mésanges charbonnières

Un couple de mésanges charbonnières niche dans le cerisier de notre voisine. L’occasion d’observer l’incessant ballet aérien des deux parents pour nourrir leur progéniture. C’est de l’ordre de 200 chenilles et insectes par petit qui vont être chassés et apportés au nid en une journée. Il faut dix à treize jours entre l’éclosion et le premier envol. Pas le temps de chômer, les mésanges s’activent du lever au coucher du soleil. Elles peuvent perdre jusqu’à un tiers de leur poids durant cette période. En général, ce sont de préférence... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 23:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 avril 2020

Véronique petit-chêne

Elle est plutôt petite et discrète la Véronique petit-chêne, tellement discrète qu'on l'écrase souvent sur les chemins ou qu'on la tond dans les jardins sans plus y faire attention. Et bien entendu on a tort de ne jamais la regarder de près car c'est une fleur très fine aux couleurs subtiles et magnifiques. Cette petite fleur appartient au genre Veronica, nom donné en 1753 par le grand Linné à ce genre de plantes à multiples fleurs en l'honneur de Sainte Véronique (première paparazza de l'histoire chrétienne). La Véronique... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 19:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

21 avril 2020

Libre de beauté

Au hasard d'une journée grise et brumeuse, le regard s'attarde sur une trouée dans les nuées. Un des multiples moments de beauté ordinaire qui font du bien. A saisir un instant, puis à laisser libre d'aller où bon lui semble.   Lundi 20 avril 2020, Seyssinet-Pariset,  Confinement J35. Une image en couleur des crêtes du Moucherotte dominant le vallon des Forges.  
Posté par ZAC38 à 11:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 avril 2020

Chronique saurienne, épisode 4

Plusieurs familles de lézard des murailles se partagent le jardin. L’une d’elle, sans aucun doute de mœurs plus bourgeoises que la famille du tas de bois d’à côté, a élu domicile dans la cabane à outils. Le gîte y est luxueux, au sec et bien isolé. Le terrain de chasse y est même intégré, une multitude d’insectes et d’araignées insouciants occupent également l’endroit. Dans le milieu de la paroi orientée au sud, une planche disjointe offre aux jeunes lézards une coursive que l’on devine chaude et confortable. Il n’est pas rare... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 11:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 avril 2020

La glycine et la belle ouvrière

  Cette semaine, les glycines ont explosées, offrant leurs grappes de grosses fleurs odorantes aux insectes pollinisateurs. Pas de pluie, c'est parfait pour tout ce petit monde, chacun y trouve son compte. Les abeilles vont inlassablement de grappe en grappe. La tâche des ouvrières est soigneusement répartie dans la ruche, certaines viennent chercher le nectar des fleurs pour faire le miel, d'autres se chargent de récolter le pollen en accumulant la précieuse poudre jaune dans les pelotes de leurs pattes arrières, comme celles... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
15 avril 2020

Chroniques sauriennes, épisode 3

Finalement, après quelques visites répétées, je crus déceler un signe de curiosité de la part de ce lézard, quand il me fit ce petit signe amical de la patte (interprétation totalement erronée assumée par l’auteur)… Encouragé, je lui demandais si cette période anxiogène de corona virus n'était pas trop dure pour la colonie saurienne. Il me répondit qu’ils n’avaient pas le choix et que de toute façon, en toutes circonstances, lui et les siens savaient garder leur sang-froid. Il m'invitait vivement à en faire autant. Je m’apprêtais... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 21:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :