20_08_06_DSC_9225m2

Au petit matin, alors que la lumière n'est pas encore franche et que le montagnard n'est pas encore bien réveillé, il est bien difficile de distinguer quoi que ce soit dans ces immenses espaces arides et rugueux. Il fait frais, mais c'est agréable, couleurs douces, un peu monochromes, qui se réchauffent petit à petit. Du fond du gouffre monte irrégulier le son de la Romanche.

Et si soudain sur l'abrupte arête d'en face un rocher porte des cornes et se met à bouger, alors ce n'est pas un rocher...!

Mercredi 6 août 2020, 6h17. Plateau d'Emparis, Chamois en balcon sur la Romanche, vers 2450m.