20_10_31_DSC_9456m

Lune "bleue" ce soir-là d'après certains. Drôle d'idée ce nom, qui nous viendrait des anglais ! C'est simplement le rattrapage entre notre calendrier grégorien et le calendrier lunaire qui fait que tous les 2 ou 3 ans un mois de l'année comporte deux pleines lunes, ce qui implique une treizième lune dans l'année. Rien de très coloré donc, même pour un soir d'Halloween, confiné hélas.

De fait, la lune sera pleine et d'une couleur tout ce qu'il y a de normal. Par contre, quelques minutes avant qu’elle ne se hisse au-dessus des crêtes du massif des Sept-Laux, de fins nuages très mobiles se sont invités à l'horizon, annonçant subtilement la couleur.

Quelques secondes d'une belle sensibilité éphémère, avant que notre satellite triomphant ne vienne écraser la scène de ses reflets éblouissants.

20_10_31_DSC_9472mm

La nuit d’Halloween sera claire.

Samedi 31 octobre 2020, 18h07, lever de pleine lune sur Belledonne et le massif des Sept-Laux

Ps 1 : Sur la première image, de gauche à droite, les arêtes de la Dent du Pra, le Pic de la Belle Etoile, plus loin, la Pyramide et à droite l'arête du Toit. Au premier plan dans l'ombre, la montagne de Barlet et le sommet de l'Orionde.

Ps 2 : Pour l'expression "tous les trente-six du mois ", les anglais disent "Once a blue moon". Ça fait sens...!

Ps 3 : Image prise à 791m du domicile et dans l’heure de promenade quotidienne réglementaire !