28 février 2022

En passant par Bernex, visite chez les Hainard

Pour tous les sensibles de nature, l’œuvre de Robert Hainard est inspirante et lumineuse. Bien après la mort de l'artiste philosophe naturaliste en 1999, elle poursuit son chemin grâce à ses enfants, Pierre, décédé hélas en 2021, et Marie. La fondation Hainard continue à la partager et à la faire connaître. Visiter la maison-atelier des artistes est un vrai bonheur. Aujourd'hui encore, merveilleusement accueillis par Isabelle Amoudruz. Sans aucun doute, dans l'esprit voulu par Robert et Germaine. Hainard fait partie de mon univers... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 23:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 février 2022

Mouette genevoise « de luxe »

Zen au lever du jour, les mouettes occupent les parapets des Paquis. Au loin, les enseignes des boutiques de luxe du quartier du Molard sont encore allumées. La journée sera belle. Sur les kiosques de la Tribune de Genève on lit en gros titre « La guerre en Europe ». Bêtise des hommes.  Vendredi 25 février 2022, 7h27. Genève, front de mer des Paquis. Mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus) en plumage inter nuptial.    
Posté par ZAC38 à 21:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 février 2022

Trois pucelles dans le vent, ou la parade des cirrus

Instant improbable ce rendez-vous avec les cirrus, ordonnés comme à la parade, pour saluer les Trois Pucelles et leur pendage. Éphémère complicité entre les lames de calcaire et l'atmosphère glacée. Samedi 18 février 2022, 15h31. Vercors, les Trois Pucelles. De gauche à droite, La Dent Gérard, la Grande Pucelle (1456m), la Pucelle de Saint-Nizier          
Posté par ZAC38 à 20:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 février 2022

Pins héros des tours

Samedi 18 février 2022. Tours des Forges (Urgonien) depuis le sentier de la vie. Pins à crochets (Pinus mugo), Moucherotte, Vercors   « Le pin de montagne, vulgairement désigné sous le nom de pin à crochets, recherche de préférence les versants ensoleillés et s'accommode des sols les plus secs et les plus stériles, tels les lapiaz de l'étage Urgonien. Court et trapu, il résiste aux assauts des vents les plus violents, et ses racines, tortueuses et rampantes vont chercher dans les fissures de la roche les moindres... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 23:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 février 2022

Deux boucs copains comme cochons

Ces deux là s'entendent très bien. La période des combats est passée depuis longtemps et si ils se défient maintenant, c'est par jeux, et ça se voit. Entre deux broutages ou traversées de névés, ils ne se quittaient pas. De temps à autre, l'un défiait l'autre. Quelques cabrages pour la forme, quelques luttes, cornes contre cornes. Et puis ils repartaient de concert sous l’œil indifférent des chamois affairés à leur tâche. Scène simple et réjouissante. Dimanche 13 février 2022, 14h04. Vercors, balcon Est, vers 1750m. Observé d'un... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 février 2022

Cincle moussu

Difficile observer le cincle. Il parcourt son bout de rivière en tous sens et peut vous passer sous le nez incognito. Vous le croyez parti en aval, il est en amont.... Et vice-versa... S'il chasse souvent dans l'eau, il aime aussi parcourir ses berges moussues. Il y picore ça et là de minuscules larves, invisibles pour nous.   Samedi 12 février 2022, 16h35. Vercors. 1000m. Cincle plongeur
Posté par ZAC38 à 21:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 février 2022

Regard

Une rencontre qui date. Recroisé la photo, le dessin est d'avant-hier. Souvenir de ce regard intrigué. Un beau moment.   Vendredi 4 février 2022 - Morvan, octobre 2018
Posté par ZAC38 à 21:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 février 2022

Les chamois de la combe

Dans les raides rochers de la grande combe, la neige ne tient pas bien longtemps et les chamois en profitent. Éparpillés un peu partout, ils ne sont tout de même pas indifférents envers les autres membres du groupe. Le chamois du bas a entendu ou senti son compagnon s'approchant au-dessus de lui, broutant ici où là. Bien avant de pouvoir le voir, il a cherché à l'identifier en ouvrant la bouche pour mieux capter son odeur(*). Une fois le contact visuel établi, ils ont feints l'indifférence (interprétation humaine sans doute... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,