22_03_03_DSC_2281_stitch_01

C'est lorsque le soleil s'incline vers l'horizon et que les ombres soulignent ses formes que l'on peut le mieux apprécier les volumes d'Agathe. Son beau teint pâle de calcaire (Urgonien) prend un peu de couleurs. Quelques instants suspendus annonçant la nuit qui vient.

Bien cachés toute la journée derrières les vires et les pitons rocheux de ses flancs, les bouquetins du coin sortent un à un le soir venu. Comme par magie, la montagne qui semblait vide jusqu'alors, bien discrètement s'anime.

 

Jeudi 3 mars 2022, Grande Sœur Agathe, 2093m, depuis Pré Achard, Vercors

Voir ici la page de Géol-Alp sur les Deux Soeurs

Pourquoi Agathe et Sophie ? La réponse de Camp to Camp