22_03_03_DSC_2169_02

Le rocher n'a pas l'air bien solide, mais qu'importe. L'herbe doit être attirante pour que cette étagne entraîne son jeune dans ce couloir escarpé. Arrivé au sommet, broutant ça et là, ils ont longé une large vire, pour redescendre le couloir suivant. Broutant toujours. Au loin, d'autres mères avec leur jeune faisaient de même. Tous convergeaient vers un même secteur où l'on avait aperçu un grand mâle. A la nuit, le groupe s'était sans doute réuni.

 Jeudi 3 mars 2022, 16h11. Bouquetins. Etagne et son jeune. Contreforts de Grande Sœur Agathe, vers 1800 m, Vercors

 Ce rocher bien fracturé doit être du calcaire Barrémien inférieur (Crétacé), fine couche surmontée par le calcaire Urgonien qui constitue les abruptes falaises des Deux sœurs et plus généralement de la barrière Est du Vercors.