13 juin 2015

La buse et le milan

On est à 1000 mètres d'altitude et c'est déjà le temps des foins, l'occasion pour les rapaces de trouver quelque nourriture facile. Et l'occasion pour nous d'être survolés d'un peu plus près que d'habitude. Milan noir solitaire ci-dessus. Buse variable ci-dessous (elles étaient quatre). Ces deux images illustrent bien les dessins et la coloration "variable" d'un individu à l'autre, ce qui lui vaut son nom (la buse ne change pas de couleur). Ils nous auront gratifiés de plusieurs passages pendant notre pose en lisière de champ.... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 23:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juin 2015

Il suffira d'un cygne... :-)

Pas terrible comme titre, mais je n'ai pas trouvé mieux... Nous avons l'habitude de croiser les cygnes sur les plans d'eau de nos villes, et cette image d'oiseau d'ornement, qui remonte à l'antiquité nuis à cet oiseau. Dommage parce qu'ils sont quand même beaux et fiers, et leur vol est un régal. Pour la musique d'ambiance de Sibelius, cliquer ici (et patientez qq secondes pour passer la pb...). En ville ou pas, c'est le printemps et cette maman cygne tuberculé s'occupe de ses petits (le juvénile du cygne n'a, à priori, pas de nom... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 23:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juin 2015

Variations sélènes

De son levé à son couché, notre satellite fait son "show" au-dessus de nos têtes, sans que bien souvent nous ne lui portions un quelconque intérêt. Pourtant... Mardi 2 juin 2015, 21h36. La lune s'attaque à la face nord du Taillefer, pente qu'elle remontera soigneusement jusqu'au sommet en quelques 10 minutes. Lundi 1er juin 2015 à 23h30, un ciel de nuages marbrés défilants à toute vitesse nous offre un spectacle haut en couleur et propice aux rêves. Festival de formes et de couleurs. Pas étonnant que les grecs lui aient consacré... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2015

Les sirènes et la fête des roses

Une fois n'est pas coutume, un concours de circonstance(s) m'a fait passer ce dernier samedi à me balader dans la grande ville de Lyon. Le hasard faisant bien les choses, mes pas m'ont amené directement, de bon matin, place des Jacobins. C'est là, devant une statue de marbre couverte de fleurs que j'ai appris que se tenait ce week-end la fête de la rose ! Passé le moment de surprise, et pas trop attiré, il faut bien le dire, par l'effet assez "kitch" de l'habillage, je me suis tout de même approché. Et là j'ai quand même convenu... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 23:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 mai 2015

La chevrette et ses trois faons.

Pas si courant de croiser trois faons. Cette petite famille était cachée dans les hautes herbes au milieu d'un champ. En fin d'après-midi, alors que les promeneurs avaient déserté les lieux, ils se sont dirigés vers la lisière de la forêt, mangeant en chemin. La chevrette élève seule ses petits. A la regarder faire, elle a de quoi s'occuper, entre surveiller les environs et garder un oeil sur ces chenapans qui n'en font qu'à leur tête... La photo est prise à environ 200 m de distance (recadrée et un peu trafiquée... assemblage de... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 20:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mai 2015

Vert tendre et myrtilles en fleurs.

La forêt change de couleur en ce moment, le vert tendre gagne la partie et partout de jeunes pousses montrent le bout de leur nez. Génie de la nature qui, en quelques heures, déplie les formes soigneusement préparées durant l'hiver, cachées bien au chaud dans les bourgeons ou sous terre. Les fougères font le spectacle... Festival de formes et de couleurs, chaque plante est un petit univers à découvrir. Je n'ai pas encore trouvé le nom de celle ci-dessous (avis aux spécialistes, merci de me laisser un message...!). Le temps est... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 mai 2015

Grand blanc au col Vert

Chocard pensif au col Vert. En fait, il n'en est rien, si quelqu'un était dubitatif au col Vert (1766 m), c'était plutôt nous devant le brouillard tenace. Lèvera, lèvera pas? Les chocards eux n'en ont cure. Ils sont adaptés au pilotage tout temps...étonnant! Finalement ça ne se lèvera pas au col, chacun aura pu se faire son paysage, ...intérieur. Grosse ambiance comme toujours. Au fait est-ce blanc les nuages ? Moins que la neige tardive tombée vendredi en tout cas, dont il reste quelques plaques. Dans la descente, quelques... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mai 2015

Mini-monde à 2000 mètres d'altitude.

Si le rocher du massif de Belledonne a de belles couleurs, c'est parfois en raison des minéraux qui le composent, mais aussi bien souvent grâce aux nombreux lichens qui le recouvrent. D'ailleurs, Bernard Fischesser l'écrit très bien dans "La vie de la montagne" : "Il est en montagne des êtres discrets auxquels cependant l'envoûtement du paysage doit beaucoup. Végétaux singuliers, les lichens sont de grands peintres qui confèrent aux sites des plus désolés un charme coloré indéfinissable." Faire de temps en temps un pas de côté lors... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 08:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
13 mai 2015

Débâcle au lac du Crozet

Les belles journées de ce printemps ont eu raison de la neige qui a figée le vallon tout l'hiver. Quelques plaques résistent encore un peu, mais la bataille est inégale, le soleil a gagné. Peut-être un dernier baroud d'honneur mi-mai avec quelques flocons annoncés (on est ici à 1974 m), et s'en sera fini jusqu'à l'automne prochain. Sur le lac, c'est la débâcle. On a le choix entre de multiples tableaux abstraits aux formes et aux couleurs infinies. A saisir pour le plaisir des yeux.   Le lac est quasiment vide en ce... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 mai 2015

Le gros nuage et le tétras

Chouette, des nuages. Arrivé au départ de la balade, belle ambiance. On n’y voit pas à 20 m, mais le soleil n'est pas loin et la luminosité est changeante. De temps en temps, le brouillard tourbillonne et semble se dissiper, on devine le paysage, la forme des épicéas et des pins, un peu fantomatiques. Les oiseaux s'en donnent à cœur joie. Au loin, un petit coq de bruyère chante (un tétras lyre), dommage je pars à l'opposé.  Quelque dénivelé plus loin et après quelques micro-éclaircies, il faut me rendre à l'évidence, c'est fichu... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 23:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]