10 mars 2020

L’insoutenable légèreté de l’«hêtre»

Petit clin d’œil dans le titre de ce message à un film qui m’avait particulièrement marqué dans ma désormais lointaine jeunesse (*), inspiré du livre de Milan Kundera que je n’ai hélas pas encore lu. Rien à voir avec cette forêt de hêtres, pourtant c’est cette idée qui m’est venue en voyant ces êtres torturés sur la crête Nord du sommet de Beauregard. Des mots que seule une consonne muette sépare, aux relations et aux formes ambigües, allez savoir … ! Cette forêt, c’est pour elle que l’on était montés. De belles futaies avec... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 mars 2020

Obiou au soir

Le massif de l'Obiou sous les feux des derniers rayons de soleil de la journée, avant que les voiles d'altitude venus de l'ouest, annonciateurs de la perturbation à venir, ne masquent les dernières lueurs du couchant. Au premier plan, Le Chatel (ou Bonnet de Calvin, 1937m) puis l'Aiguille (2038m) marquent l'extrémité septentrionale du Dévoluy. Point culminant du massif, l'esthétique Grande Tête de l'Obiou, 2789 m, est soulignée par la fine arête du Rattier.   Dimanche 8 mars 2020, 17h33, depuis les pentes de Beauregard,... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 mars 2020

Aube sur le Grand Tabuc

Lever du jour sur vallon du Grand Tabuc et sa forêt de mélèze enneigée. Le ciel couvert sur le Piémont italien empêche l’arrivée des premiers rayons de soleil, ce qui donne cette lumière pastelle, froide et claire. Le Tabuc est dominé par la pointe Gardiner à gauche (3440m) et le Dôme de Monêtier à droite (3404m). Un peu en avant de ces deux sommets court la crête des Grangettes derrière laquelle se cache le lac de l’Eychauda. A l’entrée du vallon, le hameau des Grangettes sort lui aussi de l’ombre (1720m env.). La vallée est encore... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 mars 2020

Les petits elfes de la Guisane

Fin d'après-midi sur la Guisane qui s'enfonce doucement dans l'ombre. Le soleil est passé depuis un moment déjà derrière les hauts sommets des Ecrins. Seules les pentes du massif des Cerces restent baignées de lumières encore reflétées pour un temps par les eaux de la rivière. A droite, les falaises de Tête de Collombe, puis la Pointe de la Tête Noire et au fond à gauche les pentes du Pic Blanc du Galibier. Toujours aussi belle, la rivière peu profonde serpente doucement dans le fond de la vallée en pente douce. Terrain idéal pour... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mars 2020

Chevrette entre chien et loup

A cette saison, c'est bien souvent entre chien et loups que les chevreuils sortent du bois pour se nourrir. Habitués au passage des hommes sur les routes et les sentiers, ils ne s'émeuvent pas trop d'une relative proximité, confiants dans leur mimétisme. De fait, à l'aurore ou au crépuscule, leur robe est parfaitement adaptée aux couleurs de leur biotope et il faut un œil exercé pour distinguer un animal immobile. Qu'à cela ne tienne, même si la plupart du temps on ne la voit pas, son instinct dicte à cette chevrette de rester aux... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 février 2020

Le couloir aux chamois

Les chamois se méfient des hommes, et ils n’ont pas tort. Pour regagner l'abri des barres rocheuses, quittées le matin même pour monter sur les crêtes déneigées, c'est au galop qu'ils traversent le chemin de randonnée et ses pentes dénudées. Guidée par la chèvre de tête, la harde ralentie le pas une fois gagnées les pentes escarpées et glacées du canyon, à l'abri de l'humanité. Il doit bien être terrible cet "homme" pour que ces braves chèvres alpines préfèrent entraîner leurs jeunes dans ces pentes instables et ces couloirs de... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 16:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 février 2020

Yogi ibex en Cerces

Peut-être le doyen du groupe, un peu plus haut que ses congénères. Venu se poster sur son rocher surplombant ; De lents gestes, maîtrisés, puissants, équilibrés. Nous insignifiants, ignorés. Lui, l'œil perdu au loin, puis fermé. Moment de méditation, temps de sieste, qui sait ? Comme un songe, une leçon de sérénité du maître Yogi Ibex.   Samedi 22 février 2020, massif des Cerces, vers 2200m. Bouquetin des Alpes (Capra ibex)
Posté par ZAC38 à 19:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
26 février 2020

L'adret du Villar d'Arêne

Le froid ubac est encore enneigé, alors que l'adret, exposé plein sud, ne garde que quelques remplissages de neige. L’obscurité tombe sur le col du Lautaret, les lumières du village du Villar d'Arêne s'éclairent sous la grande face Nord des Pics de Combeynot. Encore quelques minutes, la rémanence des dernières lueurs solaires s'estompera pour laisser place à la nuit.   Vendredi 21 février 2020, 18h27, depuis le hameau du Ventelon, La Grave Villar d'Arêne, 1650m, Col du Lautaret, 2057m, Pic Est du Combeynot, 3145m
Posté par ZAC38 à 22:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 février 2020

Le glacier suspendu à l'hiver

Sous l'antécime Est du Rateau, la branche Sud du glacier du même nom semble désormais suspendue à la pente. L'absence de neige sur la montagne est particulièrement criante en cette fin février. Les chutes de neiges qui s'annoncent ses prochains jours vont peut-être redonner un peu de répit à la glace, mais à moins d'un printemps froid et d'un été pluvieux, il y a des chances que l'on batte encore cette année des records de recul des glaciers alpins. Beau mais triste spectacle... Depuis La Grave, hameau de Ventelon, vers 1750m,... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 23:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 février 2020

Le sage aux longues cornes dans son ermitage

Alors que ses congénères s’agitent sur les crêtes, ce sage bouc d’âge mur semble préférer méditer dans son ermitage, une confortable corniche à peu près protégée par un toit en forme de conque dont les falaises de calcaire urgonien ont le secret. Nous venons juste de le repérer aux jumelles quelques instants auparavant, alors que lui nous regarde depuis un sacré bon moment, suer et souffler sur cette bien raide pente que nous remontons à pied, faute de neige…(*) Dans sa belle plénitude, je me demande ce qu’il peut bien penser de... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 20:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,