30 juillet 2017

Chamois des bois

Passé un moment au milieu des chamois des bois ce matin.  Ces chamois-là ne montent pas en altitude, ils sont ici chez eux au cœur des forêts des pentes abruptes du Vercors. Assis immobile et silencieux au bord d’un chemin caché, les bêtes se devinent plus que se montrent. Par endroit une odeur âpre, là le murmure de feuilles froissées, d’un caillou qui roule. Des ombres qui passent derrière les broussailles et les feuillus. L’humus en garde la mémoire. Là-haut à mi-falaise un spectre qui glisse. Entre deux branches, un jarret... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 14:16 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

28 juin 2017

Le chamois, le papillon et Erri De Lucas

Manque de temps ce jour-là, pas le courage de se lever tôt, trop chaud, canicule, rendez-vous... Les nuages enveloppaient les sommets, chaleur humide, air nébuleux... Sans trop y croire, toute petite balade au bord des nuages dans ce vallon sauvage fréquenté par les chamois en hiver. Savoir s'ils sont là aussi en été ? Chance, je n'y trouverais que ce beau mâle solitaire passant d'une zone d'herbe à une autre dans la falaise striée, des marnes de Narbone. Entendu des pierres voler, bien avant de l'apercevoir. Je m'assoie un... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 23:29 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 juin 2017

Cinq secondes soixante-dix centièmes de ride rupicaprin

5''70''' de ride pour cet éterle ou l'art et la manière de dévaler un couloir de neige en "s'éclatant grave". Et oui les jeunes, souvent, aiment les sports extrêmes. Visiblement, ces jeunes chamois prennent un plaisir fou à ce jeu-là. Une fois arrivé en bas du couloir, sa comparse, qui la suivait de loin, l'a rejoint et s'en est suivi une nouvelle poursuite vertigineuse, dans les barres rocheuses cette fois... A lire de gauche à droite et de haut en bas. On notera la figure free style du saut de rocher entre les images 4 à 7...... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 23:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
30 mai 2017

Dansent sur les névés les éterles en robe d'été

En ces chaudes journées de la fin du mois de mai, les névés fondent bien vite. Encore quelques semaines pour en profiter doivent se dire ces deux jeunes chamois, des éterles je pense (jeunes femelles d'un an), dans leur nouvelle robe d'été. C'est bien connu, les chamois adorent faire des cabrioles sur la neige, peut-être pour profiter du tapis tendre et ludique qui s'offre à eux et les changent des rugueux pierriers de l'été ? Mais ces petits farceurs attendent en général qu'on ait le dos tourné pour s'éclater sur les névés. ... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 23:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
27 mai 2017

La liberté de l'antilope des Alpes

Apercevoir de loin un chamois, tranquille, sur une crête perdue au milieu des monts à pic et des névés. Un grand bol de sérénité et de liberté. Vendredi 26 mai 2017, Belledonne, 2100m, 8h40  
Posté par ZAC38 à 09:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
16 décembre 2016

Un moment de complicité avec les chamois

Début décembre, on est en pleine période de rut du chamois. La montagne s'anime, des mâles solitaires vont et viennent, cherchent les hardes. Ça change du reste de l'année où nos antilopes alpines sont plutôt assez placides.     En quelques minutes, ce mâle va monter au sommet (ce que je ne ferai pas) et en redescendre (ce que je n'aurai pas à faire...). Ces deux-là sont intégrés à une harde de femelles et de jeunes. Et rut oblige, il faut que l'un cherche des noises à l'autre en d'incessantes poursuites. Vu comme ça,... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 23:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 décembre 2016

Des strates et des chamois

Avec l'arrivée du soleil, la falaise délitée, figée par le gèle nocturne, se réchauffe et lâche des salves de roches dans le vallon. Peu impressionnés, ces deux chamois (des mâles) se contentent d'éviter les projectiles. Mais quelques minutes plus tard, devant la taille des blocs qui dévalent la pente, ils finiront par déguerpir en des lieux plus sûrs, en prenant le temps de marquer de leur glandes rétrocornales les quelques arbustes arrivant à pousser là. Le rut bat son plein, mais on ne verra pas de poursuites ce jour-là. ... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 21:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 novembre 2016

La moraine, les chamois et l'alpiniste

Regarder la faune à distance ne permet pas de ramener de bien belles images, mais offre en contrepartie la possibilité d'observations prolongées d'animaux tranquilles, vaquant à leurs sauvages occupations. En l'occurrence ici, brouter... Il s'agissait pour les chèvres et leurs jeunes chamois du lieu de profiter des maigres herbes (mais visiblement à leur gout) poussant dans la moraine des Etançons, avant que la neige ne les fasse descendre plus bas dans la vallée.  Pas encore de signe de rut, les mâles, solitaires étaient encore... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 23:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 octobre 2016

Givre et chamois: la gourmandise de l'éterlou

Comme une répétition générale avant l'arrivée de la neige, les alpages se couvrent désormais de givre chaque matin. Le moindre brin d'herbe s'habille de beaux cristaux et le paysage passe du vert au gris-bleu glacé.  Les habitués des lieux ont ressorti leurs poils d'hiver, givre ou pas, ils se livrent à leur occupation favorite, se nourrir... (On les comprend avec ce froid, ils doivent prendre des forces avant que la neige ne recouvre tout). Ce jour-là dans le vallon, les chamois partageaient leur coin d'alpage avec un beau... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 23:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 octobre 2016

Le plus beau chamois du monde le chamois des Abruzzes ?

Les Italiens appellent leur chamois des Abruzzes : Camoscio appenninico.  Si les Abruzzes appartiennent bien à la longue chaine des Appennins, ces chamois un peu particuliers sont pourtant endémiques aux seuls massifs de cette région du centre de l'Italie. Le chamois des Abruzzes est plus proche génétiquement de l’Isard pyrénéen que de notre chamois alpin. Cela se voit par la couleur de son pelage, bien plus clair que celui de nos antilopes alpines, et parait-il par l’écharpe sombre qu’il porte autour du cou, comme l’isard.... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,