24 juillet 2022

Rousserolle acrobate

  Hyperactives au cœur de la roselière, elles passent pourtant facilement inaperçues. Petites boules de plumes au profil effilé, elles font preuve d'une souplesse incroyable pour saisir les insectes posés ici ou là sur les roseaux. Mais observer leurs acrobaties demande pas mal d'attention !  Mercredi 20 juillet 2022, Isère, Sud Grenoble. Rousserolle effarvatte  Visiteuses d'été, les rousserolles migrent en hiver en Afrique tropicale.
Posté par ZAC38 à 19:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 juillet 2022

Blongios nain en bord de roselière

Petits, discrets et mimétiques, les Blongios nains passent souvent inaperçus. Celui-ci était immobile sur la berge du marais, en face de moi depuis un moment sans doute, sans que je le sache. Quand ce que j'avais pris pour une pierre ou une branche de couleur claire c'est mise en marche, j'ai dû me rendre à l'évidence. L'oiseau que j'osais à peine espérer, que je n'avais observé que de bien loin jusque là, était à quelques mètres de moi. En quelques pas suivis d'un petit bond ailé, et il a poursuivi sa chasse un peu plus loin, hors... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 décembre 2020

Sanglier au débotté

Curieux, c’est lui qui est venu voir qui était là, de l’autre côté du fossé rempli d’eau. Moi je m’étais seulement arrêté pour regarder les foulques affairées à leur quête de nourriture. Il est vrai que je tardais un peu. A peine le temps de voir son museau et ses deux yeux noir au travers des buissons, le voici qui était déjà parti en trombe. Comme si il avait vu le diable… Un peu vexant ! Mais après réflexion, je ne l’ai pas mal pris parce qu’il a un peu raison... Et puis allez distinguer un appareil photo d’un fusil, comme... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 novembre 2019

Vivons heureux, vivons cachés : La bête noire

Pas si courant de croiser les sangliers en plein jour. Ce matin c'est une petite famille au complet qui s’est glissée sous les ronces du marais, juste à côté de nous en face du chemin. Des jeunes de l'année  suivis de leur mère, aperçus quelques fractions de secondes avant qu'ils ne disparaissent dans les fourrés. Ils se sont calés là pour la journée, invisibles à quelques mètres du sentier. Une dernière secousse du roncier, puis plus rien. On imagine les petits allongés contre leur mère, immobiles. Pas le temps d'immortaliser la... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,