07 décembre 2018

Le grand opportuniste

Le grand corbeau opportuniste hésite à s'approcher, mais ne peut résister à l'idée de quelques bouts de gras tombés d'un sac de pique-nique. La neige a tout recouvert, quelques calories faciles ne seront pas de refus pour résister au froid. Les grands corbeaux sont omnivores et opportunistes, souvent charognards. En bons montagnards, ils ont sous les pattes des bourrelets cornés de 4mm d'épaisseur, dix fois plus épais que ceux de leurs congénères des plaines (*). De quoi  résister aux grands froids et à la neige durant... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 octobre 2018

Vercors, en passant par le balcon Est

L'arête éfillée du Ranc des Agnelons fuit depuis le col Vert (1766 m) vers les arêtes du Gerbier (2109m). A droite le plateau du Vercors, avec le vallon de la Fauge et la Grande Moucherolle (2284m). A gauche, les contreforts du Vercors, côté vallée du Drac. Au fond, le mont Aiguille (2086m) se fait pour une fois discret dans la brume. Fidèles au rendez-vous, les vautours fauves parcourent les longues crêtes du massif à la recherche d'une charogne à nettoyer. Ils se laissent porter par les courants ascendants, au-droit des falaises de... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 octobre 2018

La porte de Cristol, le duc Berwick et le traquet motteux

Situé à 2485m d'altitude, la porte de Cristol est un col qui sépare les vallées de la Guisane et de la Clarée. En montant depuis la route du col du Granon, sous les pentes chaotiques du Grand Area, le col ouvre sur un large vallon verdoyant ou sont étagés le lac rond (2339m) et le lac de Cristol (2245m) (ici vus de la crête de Cristol, au fond, la vallée de la Clarée et le sud du massif du Thabor. Au loin, l'Italie). Pour aiguayer le paysage en pleine journée d'été, quelques marmottes et surtout des petits passereaux joueurs, qui... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 septembre 2018

Le soir tombe sur le Lauzet, les aigles passent

Tombée de nuit sur le village du Lauzet, vallée de la Guisane. Poussés par un vent frais les nuages coiffent de temps à autre les sommets des Cerces et la fière aiguillette du Lauzet. Les aigles qui survolent le village profitent des turbulents courants aériens qui descendent du Lautaret pour rentrer au gîte, quelque part du côté de Briançon. Le Lauzet, 1650m, samedi 25 août, 19h00-20h30. Ps : A priori, trois aigles royaux différents dont un jeune.
Posté par ZAC38 à 21:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 septembre 2018

Hiboux et cerfs sur la lande, North-Uist, Hébrides

Dans la série "il y a des jours..." , cela faisait longtemps que j'espérais apercevoir un hibou des marais (Short-eared Owl en anglais). Comme souvent, c'est le hasard qui fit que l'un d'eux plongea sur une proie pas bien loin de la route, juste devant nous. L'avantage avec ce bel oiseau, c'est qu'il chasse de jour et aime bien quadriller son territoire en tous sens. L'occasion, une fois repéré, de le voir et le revoir passer à plusieurs reprises. Ce fut le cas ce soir-là et nous avons pu observer à loisir ses acrobaties,... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:58 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 septembre 2018

Les montagnes de Harris, W. MacGillivray et les plongeons

“The upper end of the lake and the enclosing hills were enveloped in clouds. One of the distant hills seemed to rise to any considerable elevation, but the white mist resting on their summits added much to their apparent altitude and gave a peculiar charm to the scene. The pleasure which a distant scene affords when partially involved in obscurity arises from fancy. When all is limited and defined the eye soon comprehends the whole. Hence, I am of opinion that in landscapes of the first order something should always be left for the... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 21:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 août 2018

Un bécasseau sur la plage de Luskentyre

Dans l'immensité des plages de sable blanc de la baie de Luskentyre les minuscules bécasseaux sanderling savent passer inaperçus. Il faut s'approcher de la zone de ressac pour les remarquer aller et venir au gré du ressac. La bonne surprise, c'est que tout à leur principale et fébrile occupation qui est de se nourrir des vers et insectes qui se trouvent dans le sable et les algues balayés par les vagues, ils se laissent approcher bien près, à moins de 2 ou 3 mètres.  L'occasion d'observer à loisir ce bel oiseau discret. Ceux-ci... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 21:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 août 2018

Butt of Lewis et les fulmars

La pointe Nord de l'île Lewis est un vrai bout du monde, avec son phare et ses falaises rugueuses, du vent et des vagues bien sûr, et des oiseaux partout, goélands argentés et marins, fous de bassan et fulmars boréaux... Le Butt of Lewis. Les fulmars boréaux (Fulmarus glacialis, d'après Linné) font partis de la famille des Procellariidés, oiseaux marins fascinants qui ont la particularité d'avoir des narines tubulaires à la base du bec. Oiseaux de haute mer (pélagiques), excellents voiliers, ils ne reviennent à terre que pour... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 21:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 août 2018

Oiseaux du large dans le Minch, Ecosse

Ullapool, Ecosse. Dans la baie, le ferry de la Caledonian Mac Brayne pour l'île de Lewis et Harris, Hébrides Extérieures. Ici se fait sentir l'appel des îles de l'ouest, ces rudes petits morceaux d'Europe (n'en déplaise à certain) battus par les vents et la houle de l'Atlantique. La mer qui sépare les Highlands du continent de l'île de Lewis et Harris s'appelle le "Minch", (70km environ). Le détroit qui sépare l'île de South Uist de l'île de Skye est le "little Minch" (25km environ). Quant à l'étroit détroit qui sépare South... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 21:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 juillet 2018

Sous l’œil inquiet de la faune d’ici

Entre ombre et lumière, les lacs Culasson au pied du versant Nord du Taillefer. On est à l’étage subalpin, vers 2100m. Le randonneur passe ici sous l'œil inquiet des habitants du lieu. Dame marmotte vit dans un paradis de verdure qui récompense sa patience durant les longs mois d'hiver. Du haut de son perchoir, vue imprenable sur les lacs et ces étranges bipèdes qui défilent sous ses fenêtres...Point de cri ce jour-là. Par contre, à cette saison la lande retentit un peu partout des cris d'alerte des pipits spioncelles (ci-dessus) et... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 17:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,