03 janvier 2021

Les couleurs de l'arbre blanc

Bouleau, hêtre ou autre espèce, je ne sais pas le reconnaître d’aussi loin. En tout cas ce bel arbre à l'écorce claire a su se faire une place entre la pinède et les falaises d'ocre ou se trouve perché le petit village de Roussillon. Un village où les gaies couleurs du soleil brillent même quand le ciel est triste. Les ocres du Luberon sont en fait un mélange de sables et d'argiles colorés par des oxydes de fer lors, notamment, de l'émergence des terres il y a 100 millions d'années environ (de l'Albien au début du Cénomanien disent... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 13:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 juillet 2020

Les racines d'un art discret au Conest

A l'extrémité Nord du massif du Conest, le chemin qui monte des Arnauds vers Sagnat prend, en un court passage, un air de chemin creux d'où l'on s'attendrait presque à voir surgir une horde de fiers Chouans, ou plutôt ici de compagnons de Mandrin, Dauphiné oblige. Les hêtres qui bordent le sentier exposent depuis bien longtemps leurs belles racines à la vue des passants curieux. Ce jour-là, notre regard a été attiré par des formes inhabituelles mêlées aux tortueuses radicelles. Plonges dans l'ombre, il a fallu quelques... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 mars 2020

L’insoutenable légèreté de l’«hêtre»

Petit clin d’œil dans le titre de ce message à un film qui m’avait particulièrement marqué dans ma désormais lointaine jeunesse (*), inspiré du livre de Milan Kundera que je n’ai hélas pas encore lu. Rien à voir avec cette forêt de hêtres, pourtant c’est cette idée qui m’est venue en voyant ces êtres torturés sur la crête Nord du sommet de Beauregard. Des mots que seule une consonne muette sépare, aux relations et aux formes ambigües, allez savoir … ! Cette forêt, c’est pour elle que l’on était montés. De belles futaies avec... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 septembre 2018

Patous et mélèzes dans la zone de combat

Vallon du Fontenil, à 2200 m d'altitude environ, au-dessus du Lauzet. Deux patous sympas (ça arrive) veillent avec leur berger sur les quatre-cent brebis du troupeau. Elles n'iront pas bien plus haut. A cette altitude, le vallon devient très minéral. Plus grand chose à manger. Les pentes herbeuses situées sous la pointe de l'Etendard sont déjà occupées par un groupe de chamois, une bonne trentaine, éparpillés çà et là. A cet endroit, ce grand mélèze isolé se remarque. Le mélézin bien dense s'arrête vers 2000m, le début de la zone de... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 mars 2018

Une mésange noire sur un cembro

On sait les trouver là, sur les crêtes de Chamrousse. En joyeux petits groupes, les mésanges noires sautent bruyamment d'un pin à un autre. Pins à crochets, pins cembros... De près, elles se reconnaissent à leurs petites bandes blanches sur le sommet de la tête (que l'on ne voit pas ici). Celle-ci trouve sa pitance dans les lichens qui couvrent les branches d'un pin cembro. Lui (le cembro) se reconnait à ses feuilles groupées par cinq (les pins à crochets et les pins sylvestres ont des aiguilles groupées par deux). Réflecteur... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 23:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 février 2018

Neige, nuage, aiguilles, vide et érosion

Les racines s'accrochent aux marnes friables. Que de ténacité il faut à ces pins, à ces épicéas pour grandir sur les pentes abruptes du vallon inhospitalier. Neige, nuage, aiguilles, vide et érosion.   Chartreuse, vallon du Manival. Dimanche 18 février 2018,  17h30, vers 1250m L'ONF a replanté au début du XXe siècle les pentes du vallon du Manival pour ralentir l'érosion. Peut-être pas jusqu’en des lieux aussi inaccessibles? Encore que, allez savoir ? A voir en ce moment à l’orangerie du muséum d’histoire naturelle... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 décembre 2017

La dance du hêtre et de l'épicéa

Ces deux-là ont eu une enfance difficile. Mais ils se sont serrés les racines et grandissent aujourd'hui de concert, montants vers la lumière sans ce toucher, en une dance lente et harmonieuse, que seuls les arbres savent. Peut-être vivront-ils longtemps, oubliés du bucheron ? Allez tailler une planche dans ces corps torturés...   Vercors, forêt de Prélenfrey, Samedi 23 décembre 2017
Posté par ZAC38 à 21:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 août 2017

Une plaine en montagne, des romains et un arbre : La faille de Queyrie

Un des plus beaux sites du Vercors, la plaine de la Queyrie et son arbre taillé, "amer" indiqué sur les cartes et connu depuis fort longtemps. Cliquez sur l'image pour l'agrandir, vue des carrières romaines vers le pas des Bachassons Si aujourd'hui se sont principalement les bergers et les randonneurs qui fréquentent le sentier qui relie le Pas de Chabrinel, côté Die, au pas des Bachassons, côté Trièves et Grenoble, ce fut pendant bien des siècles une voie d'échange entre les deux vallées. Les romains la fréquentaient, comme... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 22:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 avril 2017

L'écureuil au bouleau

Avec son écorce blanche et son attirance pour les sols difficiles, le bouleau est un arbre que l'on remarque et qui est sympa à photographier. Arbre pionnier, on le retrouve en effet dans nos tourbières et à la limite des alpages, offrant à nos montagnes alpines un petit air de forêt boréale (qui en font rêver quelques-uns). Ce jour-là, maitre écureuil, au lieu de se tenir tranquille et de me laisser passer en restant incognito (comme ça se passe le plus souvent), a sauté de branche en branche jusqu'à ce bouleau... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 18:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
30 janvier 2017

Quel bruit fait la nuit quand elle tombe?

Ce soir, c'est assis sous un pin que je regarde la nuit tomber. A l’abri de ses branches la neige a déjà fondue, le sous-bois est sec et doux. Devant, une petite clairière couverte de neige. Des pins et des bouleaux tordus. La broussaille qui aimerait bien conquérir le terrain. De vent, pas un souffle. Le jour décline doucement, la nuit s'annonce par le concert des passereaux. Ça volette au-dessus de ma tête et ça chante un peu partout, ils sont invisibles, ou passent en trombe comme des petits diables. De toute façon, l'œil a déjà... [Lire la suite]
Posté par ZAC38 à 23:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,