22_07_23_DSC_8502_01_01

Le chemin creux qui monte le long de la prairie est en partie masqué par une rangée d'arbre. Montant lentement, à l'ombre et en silence, je suis arrivé à hauteur de cette bondrée qui, occupée à son labeur, ne m'a pas détecté. Une chance car observer d'aussi prêt et aussi longtemps ce beau rapace n'est pas si courant.

La bondrée apivore est essentiellement insectivore, avec une prédilection pour les guêpes et leurs larves qu’elle recherche dans les nids enterrés (sans doute le cas lors de cette observation). Visiteuse d'été, elle repart à l'automne passer l'hiver en Afrique tropicale.

Samedi 23 juillet 2022, 8h57. Vercors, Pré du Four (vers 1300m) Bondrée apivore (Pernis apivorus)