A l'extrémité Nord du massif du Conest, le chemin qui monte des Arnauds vers Sagnat prend, en un court passage, un air de chemin creux d'où l'on s'attendrait presque à voir surgir une horde de fiers Chouans, ou plutôt ici de compagnons de Mandrin, Dauphiné oblige. Les hêtres qui bordent le sentier exposent depuis bien longtemps leurs belles racines à la vue des passants curieux.

20_06_21_DSC_6912m

Ce jour-là, notre regard a été attiré par des formes inhabituelles mêlées aux tortueuses radicelles. Plonges dans l'ombre, il a fallu quelques instants pour réaliser que le lieu était habité par un, puis deux , trois....par une foule de discrets petits personnages couchés dans la mousse, assis dans la pénombre ou appuyés à un arbre.

20_06_21_DSC_6918rm2

Je ne sais pas qui a réalisé cette œuvre, discrète et gratuite, offert à qui voudra bien se donner la peine de voir en passant, en s'arrêtant peut-être...

20_06_21_DSC_6923rm2

En tout cas, ce bout de chemin creux, repéré il y a quelques temps déjà, se prête à la rêverie et c'est avec ravissement que nous avons découvert qu'un ou une artiste avait également repéré et investit l'endroit, proposant une rencontre un peu mystérieuse et inattendue.

 

Dimanche 21 juin 2020, Les Arnauds, vers 1250m, Montagne du Conest, Matheysine

Si vous en savez plus sur cette œuvre et son auteur et que vous souhaitez partager ce savoir, n'hésitez pas à m'envoyer un message. Sinon, l'œuvre restera pour nous anonyme, ce qui finalement est peut-être plus simple et en accords avec le lieu. Quoi qu'il en soit, merci à l'auteur.