21_03_21_DSC_6102rm2

Mimétique au possible dans la végétation renaissante du bord de l'étang, la bien nommée bécassine des marais. Immobile, son camouflage et ses postures la rendent difficilement repérable. Seuls ses mouvements, comme ici dans sa quête de nourriture, la trahissent. Un régal de l’observer, de la deviner surtout, de sentir son plumage se fondre dans l’herbe grasse de ce début de printemps, avant qu’elle ne reparte bientôt vers le nord.

 

Dimanche 21 mars 2021, Lac du Bourget - Etang des Aigrettes. Bécassine des marais (Gallinago gallinago).