5''70''' de ride pour cet éterle ou l'art et la manière de dévaler un couloir de neige en "s'éclatant grave". Et oui les jeunes, souvent, aiment les sports extrêmes. Visiblement, ces jeunes chamois prennent un plaisir fou à ce jeu-là. Une fois arrivé en bas du couloir, sa comparse, qui la suivait de loin, l'a rejoint et s'en est suivi une nouvelle poursuite vertigineuse, dans les barres rocheuses cette fois...

Montagne Rupicapra run2

A lire de gauche à droite et de haut en bas. On notera la figure free style du saut de rocher entre les images 4 à 7... Yeh!

Notre jeunesse n'a rien inventé, les chamois (Rupicapra rupicapra) font ça depuis toujours... Enfin, je crois!

Belledonne, vendredi 26 mai 2017. 2100m, 9h38'41''60''' -  47''30'''

Ps: oui je sais, un vieux qui essaye de parler "d'jeun", ça craint! Mais bon, c'est juste une fois... Aller...!