Longtemps, la frontière passait là, séparant la Savoie et la France.

18_05_06_DSC_3578raw_rmAujourd'hui, on passe d'un côté à l'autre sans y prendre garde, sur un parterre d'herbe rase et de crocus. Au fond, la chaîne de Belledonne et la longue vallée du Grésivaudan, au droit du Touvet et de Goncelin. 

18_05_06_DSC_3593Elles sont belles ces bornes, gravées d'une croix savoyarde côté Sud, d'une fleur de lys côté Nord. Il est inscrit un numéro et une date, 1822. La Savoie a été rattachée à la France en 1860, après le traité de Turin.

18_05_06_DSC_3595m

Pourtant, la région n'a pas toujours été aussi paisible. Si dans la plaine, l’économie de la frontière faisait le bonheur des commerçants (et dans la montagne, des contrebandiers), le contrôle des migrants faisait déjà rage.

Notre séjour en Drôme provençale quelques jours plus tôt (voir message précédent ici), nous avait rappelé que le chemin des huguenots fuyant les persécutions et espérant trouver refuge à Genève, passait par le Grésivaudan. Quitter la France de Louis XIV et traverser la Savoie majoritairement papiste était une épreuve redoutable.

La lecture du terrible récit de l'exode de Blanche Gamond et des tortures qu'elle a subie me fait désormais voir ces bornes symboliques sous un autre jour... 

 « Le lendemain, les guides nous firent cacher dans une île, proche du pont de Gonselin. Des cavaliers, qui étoient gardes du régiment d'Arnaudfini, vindrent chasser dans cette île; ils nous prindrent, à la réserve de monsieur Cassagne, et des guides, qui s'en sauvèrent; c'étoit le 1er avril à huit heures du matin, 1686.
On nous mena à la Terrasse, où ils nous fouillèrent, et nous ôtèrent tout ce que nous avions…….- 

… Le lendemain au matin, le lieutenant nous fit conduire par deux de ses cavaliers à Grenoble… »

Une héroïne protestante, récit des persécutions que Blanche Gamond de Saint- Paul-Trois-Châteaux en Dauphiné, âgée d'environ 21 ans a enduré pour la querelle de l'évangile ayant dans icelles surmonté toutes tentations par la grâce et providence de dieu.  Extrait p 51.

Bien sûr, tout ça se passait à une autre époque...

Col de l'Alpe, dimanche 6 mai 2018