20_11_30_DSC_9882m2

C'est en fin d'après-midi que notre navire quitta les quais de Belledonne. Le jour s'enfuyait vers l'ouest poursuivi inexorablement par le crépuscule. La mer était calme. Le bateau tanguait doucement, bercé par le clapot. On devinait juste les légers craquements de la coque. Vieux mais vaillant vaisseau. La petite brise montante qui nous glaçait depuis un moment gonfla tout à coup les voiles, nous mettant en branle. Sans un ordre crié, sans un coup de sifflet, sans même le son des vagues, nous traversions l'avant-port Grenoblois dans un silence irréel. Cap au Nord-Ouest.

Devant nous la passe se rapprochait lentement. Une fois les digues préalpines franchies, la Buffe du Vercors à bâbord, Rocher de Chalves de Chartreuse à tribord, le grand large, l'aventure...

A seulement 427 milles nautiques, droit devant, l'île anglo-normande de Gilliat, le marin héroïque d'Hugo. Mais gare aux Douvres… Prochaine escale de l'expédition, Port aux Singes...? Peut-être... Si l'invisible porte vers le Mont Analogue se montre ? Sinon, au Port de la Mer de Glace ? Qui sait après tout, c'est plus près...On verra bien...  

… une main sur mon épaule.

- "Tu rêves Zac...?"

- « ....?, »

- « ... Oui, un peu… je crois... »

- « …On y voit plus rien … !»

- « …. » 

- «  Il est temps de descendre… »

Lundi 30 novembre 2020, 17h24. Vercors et Chartreuse depuis l'Aiguille du Recoin, Chamrousse

La Buffe, 1623m, Rochers de Chalves, 1844m, bien au loin, l’île de Jersey (890 km) et peut-être le Mont Analogue (?).