21h05, la station spatiale internationale vient juste de survoler Grenoble du Sud-Ouest vers le Nord-Est et Thomas Pesquet (la star spatiale nationale actuelle) est loin de se douter que la lune va se coucher en frôlant les trois pucelles (enfin vu d'ici, à Seyssinet). En écho à notre satellite un reflet apparait sur les lentilles de l'objectif. Il fait presque chaud, pas de vent. Un léger voile de brume dans le ciel.

17_03_30_DSC_1734mpspred

Tout ça n'a aucun intérêt, c'est gratuit, éphémère et ne rapporte rien. Finalement je crois que j'aime beaucoup ce qui n'a aucune importance... 

Peut-être que Thomas regardait par le hublot ?

Coucou :)

 

Vercors, jeudi 30 mars 2017, Lune montante à 10% environ