19_04_29_DSC_5436mNB_02

Evidemment, à cet instant, on était loin d'imaginer voir un loup traverser la route. Alors la photo est prise trop tard, trop loin, à travers une rangée d'arbre et avec les réglages en pose longue de la photo de la veille au soir... La bête est floue et le noir et blanc et un recadrage s'imposent pour la mieux percevoir. Mais après-tout, n'est-ce pas de la sorte qu'on l'imagine ? Comme une ombre dirons certains (*).

Traverser nos routes est pour la faune sauvage une redoutable épreuve, à son attitude, la bête était visiblement stressée et inquiète. A juste titre.

Lundi 29 avril 2019, 11h30, vers 1100m.

(*) "Comme une ombre", le livre et la belle approche de Sébastien De Danieli